MOI...LOLITA

jeudi 17 mai 2018


1. Présente toi

Ramata, 22 ans. 

Je suis Afropéenne née en France, c’est ici que j’ai vécu et j’ai toujours grandi dans la culture peul. Il y a certaines pensées occidentales auquel je n'adhère pas et d’autres issu de la culture sénégalaise ou mauritanienne  auquel je n’arrive pas à m’identifier également donc mon identité est un mélange des deux. 

2. Penses tu que l'Etat doit légiférer la vie des citoyens (mariage, enfant...) ? 

L’autorité de l’Etat n’a pas à s’opposer à la liberté des individus, aujourd'hui en France le gouvernement intervient énormément dans la vie de ses citoyens. L’Etat n’a pas son mot à dire dans la décision prise par les citoyens dans une certaine limite. C’est à dire que si une personne par ses choix met en danger ou empiète sur le confort d’un autre citoyen la l’Etat est en droit d’intervenir le cas contraire, non. 

3. Décris moi en 3 mots la femme idéale 

Je ne parlerais pas de l’apparence physique car le pouvoir de la femme idéale réside dans son esprit et sa vision des choses pas dans sa taille, son poids, son origine ethnique etc…  

La femme idéale c’est la femme qui avance seul, qui ne dépend de personne mais qui sait s'entourer des bonnes personnes. Elle ne perd pas de temps dans des futilités et des choses qui ne lui apportent rien. Elle n’a pas besoin d'être validé par les autres car elle sait qui elle est et c’est ca qui fait sa force. 

4. Es tu en accord avec les idéaux du féminisme intersectionnel ?

Je me reconnais totalement dans le féminisme intersectionnel et il est indispensable aujourd’hui dans notre société car un grand nombre de femmes subissent plusieurs discriminations en même temps et pas uniquement le féminisme inclusif. En tant que femme noire et musulmane je fais partie de ce féminisme intersectionnel et au début je n’entendais parler que du féminisme inclusif (représentés par des femmes blanches comme Emma Watson) c’est la raison pour laquelle le féminisme était une notion encore étrangère pour moi et auquel je ne m’intéressais pas car ca ne me parlait pas du tout.

Jusqu’au moment ou je suis tombé sur les Afro féministes et la ce fut la révélation car j’ai compris qu’il existe des femmes qui partagent le même combat que moi, qui subissent les mêmes discriminations que moi et que des espaces de discussion safe existent comme les associations Lallab ou Mwasi. Tout ça permet de se sentir comprise dans une société ou des structures ne sont pas créés pour nous permettre de nous exprimer sur les difficultés qu’on rencontre au quotidien.

5. Quelle est ta vision de la féminité ? 

Pour moi ca peut passer par un style vestimentaire, prendre soin de moi de manière générale ou juste dans mon attitude.

Il n y a pas de règle en réalité chaque femme définit sa féminité comme elle le souhaite, le problème de notre société est que selon certains la féminité va passer par une certaine attitude (être souriante, être conciliante ou se faire petite face aux hommes...) ou une manière de s’habiller alors que non, aucune femme ne doit se plier à ces diktats si elle ne le veut pas chaque femme définit sa féminité comme elle l’entend. 

Enregistrer un commentaire

Subscribe for updates!

© PlaisirUtopique. Design by FCD.